Écroûtage - comment cela fonctionne

L’écroûtage permet d’obtenir un état de surface, la précision dimensionnelle et la précision de forme souhaitées pour les barres et tuyaux à base de différents aciers au carbone, aciers à ressorts, aciers inoxydables, alliages à base de nickel, en titane et en aluminium. Lors de ce processus d’écroûtage, les composants grossièrement forgés, mais également les composants laminés et étirés d’un diamètre allant de 10 à 650 mm sont transformés, afin d’obtenir une surface nette et lisse et de retirer les éventuelles fissures dues au processus de forge et de laminage. 

Ce processus d’usinage lourd est réputé être très productif et efficace, mais il sollicite également beaucoup les outils et les machines. En raison des temps de passage particulièrement réduits par rapport au processus de tournage normal et aux excellents résultats obtenus sur les barres en acier en termes de qualité de surface et de précision, les coûts et les efforts nécessaires pour l’usinage ultérieur de ces produits semi-finis sont réduits.

Représentation schématique d’une machine à écrouter

1. Dispositif d’insertion

2. Rouleaux de guidage pour l’entrée

3. Plaquette d’écroûtage

4. Chariot porte-outils/cartouche

5. Rouleaux de guidage en sortie

5. Rouleaux de guidage en sortie

6. Moteur d’ajustement des outils

7. Dispositif de mesure

8. Chariot de traction

9. Guidage pour l’insertion

10. Centre de rotation

11. Moteur du dispositif d’insertion

12. Tête d’écroûtage

13. Bague conique

14. Arbre creux

15. Démultiplication principale

16. Moteur principal

17. Moteur du chariot de traction

18. Guidage en sortie

Écroûtage intérieur

Lors du processus d’écroûtage intérieur, les tubes en acier sans soudure ainsi que les tubes de précision en acier soudés ou tirés à froid sont usinés au niveau du diamètre intérieur. Dans la majorité des cas, ce sont des outils d’écroûtage et de galetage qui sont utilisés.

À l’avant de la tête d’écroûtage intérieur, les plaquettes d’écroûtage intérieur sont positionnées et fixées dans des cartouches. Dans la plupart des cas, le système comprend seulement deux plaquettes de coupe amovibles décalées de 180° par rapport au diamètre. Des systèmes tandem sont également utilisés afin d’augmenter le taux d’enlèvement de matériau. Deux plaquettes d’écroûtage intérieur sont alors positionnées l’une derrière l’autre dans un cartouche orienté dans le sens de l’axe. À l’aide de l’outil de galetage disposé en aval, la surface d’écroûtage est optimisée dans la même étape d’usinage par pression et rotation, le matériau est renforcé, les rugosités et les inégalités sont écrasées. La surface intérieure du tube devient alors encore plus plane, plus lisse et donc plus résistante à l’usure.

  1. Pièce à usiner (tube)
  2. Patins de guidage tête d’écroûtage
  3. Rouleaux
  4. Tête d’écroûtage intérieur
  5. Cartouche
  6. Plaquette d’écroûtage intérieur
  7. Tête de galetage
  8. Patins de guidage barre