Plateforme de connaissances

Conseils et astuces contre l’usure ou en cas de problèmes de forage avec les outils en carbure monobloc

Les outils de coupe et donc les forets en carbure monobloc sont de plus en plus sollicités pendant l’usinage, entraînant une usure accrue et des problèmes lors de l’application. En cas de problèmes lors de l’usinage avec des forets en carbure monobloc, les conseils et astuces suivants peuvent vous être utiles :

  • Formation d’arêtes rapportées 
  • Écaillage au niveau de la pointe
  • Usure en dépouille importante
  • Écaillage de l’arête principale
  • Usure des chanfreins
  • Rayures sur la queue du foret
  • Usure importante de l’arête transversale
  • Écaillage au niveau de la pointe, de l’amincissement et de l’arête principale
  • Déformation plastique de la pointe de l’arête
  • Mauvais état de surface
  • Bavure importante à la sortie du trou

Formation d’arêtes rapportées

La formation d’arêtes rapportées s’explique souvent par une vitesse de coupe trop faible, un retrait trop important de l’arête principale ou même une arête de coupe non revêtue. Si vous rencontrez des problèmes avec la formation d’arêtes rapportées, les conseils suivants peuvent vous être utiles :

  • Augmenterla vitesse de coupe
  • Choisir une protection d'arête plus fine
  • Opter pour un outil avec revêtement

Écaillage au niveau de la pointe

Des comportements instables, un défaut de concentricité trop important ou l’interruption de la coupe peuvent entraîner des écaillages au niveau de la pointe. En cas de problèmes d’écaillages au niveau de la pointe, testez les méthodes suivantes :

  • Modifier le serrage
  • Optimiser la concentricité
  • Réduire l'avance

Usure en dépouille importante

Des vitesses de coupe trop élevées, des avances ou des angles de dépouille trop faibles peuvent entraîner une usure excessive des surfaces. Pour réduire au maximum l’usure, nous vous recommandons

  • Une vitesse de coupe plus faible
  • Une avance plus élevée
  • Un angle de dépouille plus important

Écaillage de l’arête principale

Des écaillages surviennent fréquemment sur l’arête principale en raison de comportements instables, de l’interruption de la découpe ou d’une largeur supérieure à la largeur d’usure maximale. Le choix d’un type d’outil inadapté peut également en être la cause. Testez alors les méthodes suivantes :

  • Serrer avec davantage de stabilité la pièce à usiner et l’outil
  • Réduire l’avance
  • Optimiser l’outil
  • Remplacer l’outil plus tôt

Usure des chanfreins

Des comportements instables, un défaut de concentricité trop important ou un rétrécissement trop faible peuvent entraîner une usure des chanfreins. Souvent, une émulsion inadaptée ou avec une concentration trop faible peut également en être la cause. Si vous rencontrez des problèmes d’usure des chanfreins, testez les méthodes suivantes :

  • Serrer avec davantage de stabilité la pièce à usiner et l’outil
  • Effectuer un contrôle de la concentricité
  • Augmenter le rétrécissement
  • Procéder à une émulsion plus grasse ou utiliser de l’huile 

Rayures sur la queue du foret

Souvent, les rayures sur la queue du foret s’expliquent par des comportements instables, des défauts de concentricité trop importants ou des coupes interrompues. Ce problème est particulièrement fréquent avec les matériaux abrasifs. Les conseils suivants peuvent vous être utiles :

  • Modifier le serrage
  • Corriger la concentricité
  • Réduire l’avance
  • Procéder à une émulsion plus grasse ou utiliser de l’huile 

Usure importante de l’arête transversale

Une vitesse de coupe trop faible, une avance trop importante ou des retraits trop importants de l’arête transversale peuvent entraîner une usure importante de l’arête transversale. Quelques conseils :

  • Augmenter la vitesse de coupe
  • Réduire l’avance
  • Optimiser l’arête : opter pour d’autres géométries

Écaillage au niveau de la pointe, de l’amincissement et de l’arête principale

Si vous rencontrez des difficultés avec l’écaillage au niveau de la pointe, de l’amincissement ou de l’arête principale, cela peut être dû à un angle de dépouille trop petit, à un retrait trop important de l’arête principale ou au choix de l’outil inadapté. Testez alors les méthodes suivantes :

  • Augmenter l’angle de dépouille
  • Optimiser l’arête
  • Opter pour un autre outil

Déformation plastique de la pointe de l’arête

Des vitesses de coupe trop élevées, une émulsion trop faible, un retrait de pointe inadapté ou absent peuvent entraîner une déformation plastique des pointes d’arêtes. Les méthodes suivantes peuvent éviter la déformation des pointes d’arêtes :

  • Réduire la vitesse de coupe
  • Utiliser plus de liquide de refroidissement
  • Corriger le retrait de pointe

Mauvais état de surface

Des défauts de concentricité trop importants, un refroidissement trop faible ou des comportements instables sont souvent à l’origine du mauvais état de surface. Les méthodes suivantes permettent d’optimiser la qualité de la surface :

  • Effectuer un contrôle de la concentricité
  • Utiliser davantage d’émulsion
  • Modifier le serrage

Bavure importante à la sortie du trou

Une bavure importante à la sortie du trou peut s’expliquer par une avance trop élevée ou un retrait trop important de l’arête principale. Testez alors les méthodes suivantes :

  • Réduire l’avance
  • Choisir une protection d’arête plus fine

Besoin d’aide pour choisir l’outil adapté ou les critères d’utilisation optimaux ?

Nos techniciens d’application disposant de longues années d’expérience pratique se tiennent à votre disposition. Contactez-nous.

Vous trouverez 24/24h dans notre boutique en ligne le foret en carbure monobloc parfait adapté à chaque utilisation.